presentation

Les aménagistes régionaux

En tant que professionnels de l’aménagement régional du territoire, les aménagistes régionaux sont responsables
de la vision régionale du développement durable. Ils sont aussi responsables de la mise en valeur du territoire des régions.

Le palier supralocal

Il existe deux paliers municipaux: le local et le supralocal. En 2018, le palier supralocal est composé de 104 entités:

  • 87municipalités régionales
    de comté (MRC)
  • 14municipalités
  • 02communautés
    métropolitaines
  • 01administration
    régionale (Kativik)

Elles ont comme principal mandat de planifier les activités humaines sur l’ensemble de leur territoire. C’est ce qu’on appelle l’aménagement régional du territoire.

Le rôle des aménagistes régionaux

Les aménagistes régionaux travaillent pour les organisations municipales supralocales. Il s’agit des 87 municipalités régionales de comté, des 14 municipalités ayant des compétences en aménagement du territoire, des deux communautés métropolitaines et de l’administration régional Kativik.

Les aménagistes régionaux sont responsables de l’aménagement du territoire de la région, c’est-à-dire de son développement durable. En concertation avec les élus municipaux, ils élaborent et mettent en oeuvre une vision régionale de développement durable. Cette vision est campée dans un Schéma d’aménagement et de développement (SAD). Pour les communautés métropolitaines de Montréal et de Québec, on parle de Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD).

Le SAD/PMAD constitue le document officiel le plus important de l’organisation municipale supralocale en matière de planification du territoire.

Le SAD/PMAD
Le SAD/PMAD se veut pour les élus municipaux et les citoyens un outil de connaissance de leur territoire.
  • Il présente entre autres les caractéristiques physiques et socioéconomiques du territoire.
  • Il rend compte des ententes survenues entre les municipalités, la MRC, la communauté métropolitaine et le gouvernement.
  • Il présente les partenaires, les échéanciers et les modalités de réalisation des projets.

Le schéma d’aménagement et de développement comprend un cadre normatif auquel les municipalités doivent se conformer. Pour en savoir plus sur le SAD.

Des compétences multidisciplinaires

Les aménagistes régionaux mettent à profit des connaissances variées, tirées de la sociologie, de la géographie, de l’urbanisme, des sciences de l’environnement ou des sciences politiques. La grande majorité a un diplôme universitaire de 2e cycle en urbanisme ou en aménagement du territoire et développement régional.

Au quotidien, leurs activités prennent de multiples formes :

  • Collecter et analyser des données socio-économiques et géographiques
  • Faire le portrait du territoire dans sa globalité
  • Décrire les différents aspects ou vocations sur le territoire
  • Délimiter les grandes affectations
  • Identifier des problématiques et des enjeux
  • Conseiller les élus municipaux
  • Concevoir des exercices de planification
  • Préparer des séances de consultation publique
  • Animer des comités de concertation
  • Analyser et produire de la règlementation.

Les aménagistes régionaux ont une bonne connaissance des lois suivantes :

  • Loi sur l’aménagement et l’urbanisme
  • Loi sur la qualité de l’environnement
  • Loi sur la sécurité incendie
  • Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier
  • Loi sur les biens culturels
  • Loi sur les terres du domaine de l’État
  • Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles
  • Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques.

Devenir membre

 

L’AARQ est le seul regroupement de professionnels en aménagement régional du territoire au Québec. C’est le lieu idéal pour échanger avec d’autres professionnels, se tenir au courant des nouveautés, approfondir ses connaissances et compétences par des formations, et bien sûr
faire rayonner la profession.

Les avantages

Les membres de l’AARQ proviennent de toutes les régions du Québec.
Ils bénéficient d’une foule d’avantages :

  • Tarif réduit aux activités de l’AARQ et à celles de certains partenaires
  • Abonnement à l’infolettre
  • Participation aux rencontres régionales
  • Accès au bottin des membres et au forum électronique
  • Droit de vote lors des assemblées pour les membres actifs
Deux statuts de membres

L’AARQ a deux statuts : membre actif et membre associé.

La catégorie membre actif s’adresse aux professionnels à l’emploi d’une municipalité régionale de comté (MRC), d’une ville/MRC, d’une agglomération ou d’une communauté métropolitaine.

La cotisation annuelle s’élève à 423 $. Un rabais de 100 $ par personne est offert pour les autres membres d’une même organisation.

Peut devenir membre associé toute personne intéressée par l’aménagement régional du territoire qui n’est pas à l’emploi des organisations énumérées ci-dessus. La cotisation annuelle des membres associés est de :

  • 540 $ pour les professionnels salariés d’une entreprise, d’une institution ou d’un organisme public
  • 450 $ pour les enseignants et les chercheurs
  • 100 $ pour les étudiants du domaine de l’aménagement du territoire
  • 100 $ pour les retraités de l’aménagement régional du territoire et déjà été membre de l’AARQ
Formulaire d’adhésion

Vous souhaitez devenir membre ou renouveler votre adhésion? Remplissez le formulaire.