Présentation

L’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) a pour mission de regrouper les professionnels de l’aménagement régional du territoire dans un but d’échange d’idées et de perfectionnement.

Les objectifs de l’AARQ sont de :
  • Représenter les objectifs et les opinions des membres;
  • Promouvoir les échanges d’informations, d’expériences et d’opinions en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme;
  • Favoriser le perfectionnement professionnel continu pour ce qui est des connaissances et des techniques relatives à l’aménagement du territoire et à l’urbanisme.
  • 1984
  • 1994
  • 2004
  • 2014
  • 2024
Historique

En 1984, un groupe de professionnels en aménagement régional du territoire met sur pied l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ), avec l’objectif de créer une tribune pour les opinions et recommandations des professionnels du domaine.

Au cours des premières années, l’AARQ se concentre sur les services à ses membres. Elle tient annuellement un congrès et, à l’occasion, un colloque en région. Elle recueille par ailleurs de l’information sur le profil et les conditions de travail de ses membres.

2004 marque le 20e anniversaire de l’AARQ. L’Association s’engage à tenir un rassemblement d’envergure nationale sur l’avenir de la profession.

En 2006, 400 intervenants du milieu se réunissent à l’occasion des États généraux de l’aménagement et de l’urbanisme. L’activité est organisée conjointement avec l’Ordre des urbanistes du Québec. Il ressort des discussions la nécessité pour le Québec de se doter d’une politique nationale d’aménagement du territoire – Énoncé final des États généraux de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme.

Cette demande est toujours d’actualité. Elle est aujourd’hui portée par l’alliance ARIANE — Pour une politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, dont l’AARQ est l’un des membres fondateurs.

L’AARQ tient chaque année un congrès, un colloque régional et une journée de formation. Ces activités sont réalisées selon des principes écoresponsables.

Équipe

 

Conseil d’administration et permanence

Le conseil d’administration est composé de chacun des treize représentants régionaux.

Président

MARTIN LAPOINTE
Urbaniste

Directeur de l’aménagement du territoire, MRC de L’Assomption
Montréal, Laval, Laurentides et Lanaudière

Titulaire d’une maîtrise en urbanisme et d’un baccalauréat spécialisé en géographie environnementale de l’Université de Montréal, il est à l’emploi de la MRC de L’Assomption depuis 2007 et assure la direction du service de l’aménagement du territoire.

1er vice-président

DANY VOYER
Aménagiste régional

MRC de Bonaventure
Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Diplômé d’un baccalauréat en géographie à l’Université du Québec à Rimouski, il travaille à la MRC de Bonaventure depuis 2003. Dès le début il a occupé un poste de géomaticien et d’adjoint à l’aménagement ce, jusqu’à l’été 2020 où il est devenu l’aménagiste de la MRC.

2e vice-présidente

VÉRONIQUE PROULX
Urbaniste

Directrice du service de l’aménagement du territoire, MRC de Rimouski-Neigette
Bas-Saint-Laurent

Titulaire d’une maîtrise en aménagement du territoire et d’un baccalauréat en architecture, elle a travaillé au sein du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation ainsi que dans deux Villes. Cumulant sept années d’expérience, elle est à l’emploi de la MRC de Rimouski-Neigette depuis 2018.

Permanence

VÉRONIQUE VALLÉE
Secrétaire-trésorière, gestionnaire des opérations et des communications.

Véronique Vallée a un baccalauréat en anthropologie sociale et culturelle, ainsi qu’un diplôme d’études supérieures spécialisées en relations publiques, tous deux obtenus de l’Université Laval. Elle est à l’emploi de l’AARQ depuis 2007.

Autres administrateur·trice·s

VINCENT DUQUETTE
Aménagiste régional

MRC de Charlevoix
Grande région de Québec

Titulaire d’un baccalauréat en urbanisme de l’UQAM en 2003, il est membre de l’Ordre des urbanistes depuis 2010 et à l’emploi de la MRC de Charlevoix depuis 2020. Il a auparavant œuvré en pratique privée et en milieu municipal pour la Ville de Baie-Saint-Paul.

JULIE DUMONT
Aménagiste régionale

MRC de Bécancour
Mauricie et Centre-du-Québec

Elle est détentrice d’un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal et d’un diplôme de deuxième cycle en administration publique de l’École nationale d’administration publique. Elle cumule 13 années d’expérience en aménagement du territoire et occupe le poste de directrice du service de l’aménagement à la MRC de Bécancour depuis 2013.

PHILIPPE LEBEL
Aménagiste régional

MRC des Sources
Estrie

Il est détenteur d’une maîtrise en biologie obtenu en 2011 et il cumule huit années d’expérience en aménagement régional du territoire.

GENEVIÈVE TURGEON
Aménagiste régionale

MRC Robert-Cliche
Chaudière-Appalaches

À l’emploi de la MRC de Robert-Cliche depuis 2007, elle détient une maîtrise en environnement, un microprogramme de vérification environnementale ainsi qu’un baccalauréat en géographie, tous trois obtenus à l’Université de Sherbrooke. Elle réalise actuellement un certificat en droit.

CYNTHIA GAGNON
Urbaniste

Responsable du service de l’aménagement et du développement, MRC du Haut-Richelieu
Montérégie

À l’emploi de la MRC du Haut-Richelieu depuis 2013, elle détient un baccalauréat en urbanisme de l’Université de Montréal et une maîtrise en analyse de gestion urbaine de l’École nationale d’administration publique.

ANTONI DION
Aménagiste régional

MRC de La Vallée-de-la-Gatineau
Outaouais

Détenteur d’un baccalauréat en urbanisme et d’un certificat en droit de l’Université de Montréal, il s’est joint à l’équipe de la MRC de La Vallée-de-la-Gatineau à l’hiver 2019.

PHILIPPE GAGNON
Directeur à l’aménagement

MRC de Sept-Rivières
Côte-Nord

Œuvrant comme aménagiste régional sur la Côte-Nord depuis 1995, il est bachelier de l’Université de Sherbrooke en géographie physique et possède une maîtrise en aménagement du territoire et développement régional obtenue à l’Université Laval en 1994. Il est également directeur général adjoint de la MRC de Sept-Rivières.

ORÉLI SIMARD
Aménagiste régionale

MRC du Domaine-du-Roy
Saguenay-Lac-Saint-Jean

Détentrice d’un baccalauréat en géographie et en aménagement durable à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Mme Simard est à l’emploi de la MRC du Domaine-du-Roy depuis l’automne 2019. Elle réalise actuellement une maîtrise en études et interventions régionales, suivie elle aussi à l’UQAC.

DANIEL DUFAULT
Coordonnateur à l’aménagement

MRC de Témiscamingue
Abitibi-Témiscamingue

Coordonnateur à l’aménagement depuis 1989 et directeur de l’agence de forêt privée du Témiscamingue depuis 1996, il détient un baccalauréat en urbanisme obtenu à l’Université de Montréal.

EN RECRUTEMENT

Pour la zone Montréal, Laval, Laurentides et Lanaudière

Prix Louise-Audet

 

Le Prix Louise-Audet, créé en 2018, vise à reconnaître le leadership et le sens de l’innovation et de l’engagement des aménagistes régionaux du Québec.

Le prix est attribué par un jury composé de :
  • Linda Phaneuf, présidente de l’Association des directeurs généraux des MRC du Québec
  • Josée Lévesque, Ph. D. en administration publique
  • Mario Dion, aménagiste régional retraité.
Lauréat 2021

Francis Provencher, directeur à l’aménagement, MRC de Rouville

Le dossier de candidature de monsieur Provencher, soumis par ses paires, témoignait d’une carrière exemplaire. Au cours de ses 31 années d’exercice à la MRC de Rouville, il a su amorcer et porter des dossiers pour des projets novateurs et d’envergure. Ses compétences et son sens politique aiguisé ont, entre autres, permis à la MRC d’être l’une des premières à être dotée d’un schéma d’aménagement et de développement (SAD) de troisième génération qui, de surcroît, se veut des plus distinctifs. Le SAD de la MRC de Rouville est une référence de souplesse offerte aux municipalités, d’intégration des concepts de saines habitudes de vie en milieu rural et d’adaptation aux changements climatiques. – Communiqué

Dépôt de candidature

La date limite pour déposer votre candidature est le 28 février 2024.
Les documents doivent être transmis à administration@aarq.qc.ca.
Pour tous les détails, téléchargez les documents de mise en candidature.

Précédents lauréats
  • 2020 : François Lestage, MRC de Marguerite-D’Youville – Communiqué
  • 2019 : Éric Morency, MRC d’Argenteuil – Communiqué
  • 2018 : Francis Dorion, MRC Brome-Missisquoi – Communiqué
Qui était Louise Audet ?

Louise Audet a été directrice générale de la MRC de Rimouski-Neigette pendant trente ans. Au cours de cette période, elle a marqué la profession par ses qualités exceptionnelles de visionnaire. Femme extrêmement compétente et profondément intègre, elle est reconnue pour sa défense et sa promotion du monde rural. Elle est l’artisane du dépôt des premiers schémas d’aménagement. Louise Audet est à l’origine de la première politique d’accueil et d’intégration des immigrants, et de la première politique culturelle au Québec. Elle est également la fondatrice de l’AARQ. En créant ce prix, l’AARQ est fière de rendre hommage à une femme d’exception. Louise Audet est décédée le 19 janvier 2014.

Bourses étudiantes

 

L’Association des aménagistes régionaux du Québec soutient la relève professionnelle
en offrant deux prix d’une valeur de 1 200 $ chacun. Les prix sont destinés à un·e finissant·e au baccalauréat et à un·e finissant·e à la maîtrise dans un domaine lié à l’aménagement du territoire. 

Chaque prix comprend  :
  • Une bourse en argent de  500 $
  • Inscription gratuite à notre colloque régional de l’automne 2023
  • Incluant l’hébergement une nuit, les repas et le transport
  • La possibilité de présenter son projet étudiant par un article et/ou une conférence
Prix pour projet en aménagement régional du territoire

Les candidat·e·s doivent présenter un projet étudiant qui, s’il était réalisé, participerait à l’élaboration ou la mise en oeuvre d’une vision québécoise et régionale de développement durable par l’aménagement du territoire.

Le projet relèverait donc d’un service d’aménagement du territoire d’une organisation municipale du palier supralocale (d’une municipalité régionale de comté, d’une communauté métropolitaine ou d’une ville-MRC)

Par exemple : Il peut s’agir de projet de mobilité, de mise en valeur des paysages et du patrimoine, de préservation et de mise en valeur des milieux naturels, de gestion intégrée des ressources en eau, d’outil de planification, de gouvernance, de participation citoyenne, d’agriculture durable, d’habitation, de revitalisation, de gestion de l’urbanisation, etc…

Les finissant·e·s ont jusqu’au 19 mai 2023 pour présenter leur candidature

Responsabilité sociale

 

L’AARQ adhère aux principes de développement durable et les met en pratique dans l’ensemble de ses activités.
Notre politique de responsabilité sociale nous permet d’orienter nos décisions et nos actions en cohérence avec ces principes.

La Politique de responsabilité sociale de l’AARQ vise trois objectifs :
  • La diminution de l’empreinte écologique;
  • L’implication dans la communauté;
  • La défense de pratiques saines et sécuritaires en milieu de travail.

Pour atteindre ces objectifs, des mesures concrètes ont été adoptées.
En voici quelques-unes :

Réduire l’empreinte écologique
  • Nous privilégions les fournisseurs locaux.
  • Nos documents sont imprimés sur du papier fait de fibres recyclées à 100 % et certifié FSC mixte.
  • Nos plans de commandite ne comportent pas d’objet promotionnel.
  • Chaque année, nous soutenons financièrement la Fondation de la faune du Québec.
  • À partir de novembre 2022, nous participerons au programme Carbone boréal.
  • Nous réutilisons les badges des participants à nos activités.
Favoriser l’engagement communautaire
  • Nous privilégions le commerce équitable.
  • Nous encourageons le transfert de connaissance.
  • Nous ouvrons la porte au bénévolat étudiant.
  • Les employés disposent de deux journées payées par année pour faire du bénévolat.
Défendre la santé et la sécurité
  • Nous respectons les lois en matière de santé et de sécurité.
  • Nous nous engageons à maintenir un climat de confiance, d’honnêteté, de justice et de respect.
  • Pour les employés et les bénévoles, nous soutenons l’acquisition et le perfectionnement des connaissances
    professionnelles et interpersonnelles.