congres

Blogue

Vers une véloroute accessible et sécuritaire en Nouvelle-Beauce

3 juillet 2018

Vers une véloroute accessible et sécuritaire en Nouvelle-Beauce

Érick Olivier emprunte régulièrement la Véloroute de la Chaudière, surtout en balade familiale, quelquefois pour se rendre au bureau. Pendant ses déplacements, il peut évaluer l’intérêt croissant que portent ses concitoyens et concitoyennes à cette infrastructure récréative construite au début des années 2000. Son regard se porte évidemment sur l’importance de conserver l’intégrité de cette piste cyclable.

Pourquoi ?
Parce qu’il est le principal gestionnaire de la Véloroute de la Chaudière.

Rôle de l’aménagiste régional :
conseiller, gérer et agir

Érick Olivier travaille pour la MRC de La Nouvelle-Beauce depuis 1983. Il occupe le poste de directeur du service de l’aménagement du territoire et du développement. De par ses fonctions, il est devenu le gestionnaire de la Véloroute de la Chaudière, piste multifonctionnelle d’une longueur de 46 km, dont 20 km en piste cyclable. Cette véloroute fait partie du grand réseau québécois de la Route verte. Aujourd’hui, il veille à ce que la Véloroute de la Chaudière soit toujours accessible et sécuritaire.

Avec l’aide du directeur des Travaux publics de la Ville de Sainte-Marie (contractuelle dans l’entretien estival de la piste cyclable), Érick a convaincu les élus de la MRC d’entreprendre des travaux de rénovation sur cette importante infrastructure. Considérant les conseils de ces deux personnes, les élus ont décidé d’y investir près de 875 000 $.

Les objectifs des travaux de réfection

  • Rafraîchir le revêtement bitumineux sur plus de 75% de la piste cyclable
  • Réparer et/ou poser de nouvelles clôtures
  • Réaménager les cinq aires de repos avec l’ajout de cinq gazebos et des bancs
  • Installer des bornes de réparation de vélo dans quatre des cinq aires de repos
  • Revoir la sécurité de la piste avec la construction d’une nouvelle portion de 1 km afin d’éviter la circulation automobile d’un nouveau quartier résidentiel;
  • Améliorer le drainage
  • Installer des bornes kilométriques
  • Refaire le lignage

La Véloroute de la Chaudière est une infrastructure à vocation multiple : vélo, marche, patins à roues alignées, planche et véhicule électrique pour personne à mobilité restreinte. Il procure un loisir actif pour le bénéfice des gens de 7 à 97 ans. Évidemment, des visiteurs de la région et des autres régions utilisent la piste cyclable et contribuent ainsi au rayonnement récréotouristique de la Nouvelle-Beauce.

Par Véronique Vallée, AARQ

Plus d’articles